wrapper

Infos flash

Police Nationale du Burkina Faso - Items filtered by date: janvier 2019

BCN 2019

Le Bureau Central National-Interpol/Ouagadougou a été créé le 04 septembre 1961 et mis sur pied le 12 septembre 1981. Il est basé à la Direction Générale de la Police Nationale(DGPN). Il a pour missions de :

-coordonner les activités de l’O. I.P.C-Interpol sur le plan national ;
-préparer la participation du Burkina Faso aux Assemblées Générales ;
-veiller à l’application des résolutions votées par les Assemblées Générales ;
-contribuer à la lutte contre la criminalité de droit commun sur le plan international ; 
-agir comme lien principal entre les services essentiels destinés à optimiser l’effort international de lutte contre la criminalité.

Le BCN-Interpol/Ouagadougou ne traite que des infractions de droit commun, ces infractions doivent être commises par un étranger et dont l’auteur en fuite est recherché dans notre pays pour son extradition et /ou commises dans le pays (Burkina Faso) et dont l’auteur serait en fuite à l’étranger à savoir :

-les cas d’abus de confiance ; 
-les cas d’escroquerie ; 
-les cas de vol ; 
-les cas de traite de personnes ;
-les cas de trafic des êtres humains ; 
-les cas d’enlèvement d’enfants ; 
-les cas de cybercriminalité ; 
-les cas de terrorisme.
Sont exclues, les affaires à caractère politique, religieux, racial et militaire.

Les auteurs d’infractions susceptibles de se rendre à l’étranger sont interpellés par le BCN ou par tout autre service de Police sous son incitation et remis via le BCN au pays demandeur.

Par ailleurs, tout détenteur d’un véhicule à immatriculer au Burkina Faso est tenu de passer au BCN avec la fiche d’immatriculation du Ministère des Transports pour un contrôle dans la base de données, pour s’assurer que ledit véhicule n’est pas volé.

Il est à noter que toute procédure telle que le transfèrement et l’extradition, l’aide et l’assistance aux différents services de police et de gendarmerie, traitée par le BCN sont transmises au Parquet.

Le BCN Ouagadougou dans le cadre de ses missions peut être saisi par tout moyen (message, avis de recherche, correspondance, lettre, téléphone) via les autres services de Police, la Douane, la Gendarmerie, les Eaux et Forêts et les particuliers.
Le BCN Ouagadougou reste le canal par lequel tout mandat d’arrêt peut être diffusé au plus vite dans le monde entier.

DTAC

Dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité, la Police Nationale s’est dotée d’une Division Technique Anti-Cybercriminalité (DTAC), créée par arrêté N° 2014-275/MATDS/CAB du 26 septembre 2014 portant organisation et fonctionnement de la Direction Générale de la Police Nationale. Elle est rattachée à la Direction des Transmissions et de l’Informatique (DTI).

La DTAC est chargée de :

-          participer à la lutte contre toutes les formes de délinquance liées aux technologies de l’information et de la communication ;

-          apporter son concours technique aux investigations en matière d’enquête judiciaire ;

-          contribuer à la promotion d’une culture de cyber sécurité.

En outre, elle veille au respect des politiques de protection des données à caractère personnel.

Pour mener à bien ses missions, cette division est composée de deux services : le Service de Lutte contre le Cyber Crime et le Service de Sensibilisation et de Formation en Cyber Sécurité.

Depuis sa création, la DTAC est quotidiennement sollicitée par des services de police afin d’apporter son concours technique dans les enquêtes de police.

Ainsi, en 2018, 88 cas de cybercriminalité ont été enregistrés à la DTAC, dont 84 (soit 95,45%) ont été résolus et 04 (soit 04,55%) ont été infructueux ou partiellement résolus. Les cas non résolus sont dû en grande partie à la non identification ou la mauvaise identification de certains numéros des téléphonies mobiles. Les infractions les plus récurrentes sont le chantage à la vidéo, la cyberescroquerie, l’usurpation d’identité numérique ainsi que le piratage de comptes électroniques.

En outre, la DTAC organise régulièrement des sessions de sensibilisation sur les bonnes pratiques en matière d’utilisation des TIC afin de réduire considérablement les risques d’attaque de cybercriminalité.

Depuis octobre 2016, la DTAC est dirigée par le Commissaire de Police Arouna OUATTARA. Cette division est animée par un personnel qualifié en criminalistique numérique.

CGA

A l’occasion de son 10ème anniversaire, le Centre de Gestion Agrée (CGA) a Co organisé une cérémonie de remise de matériel dans l’enceinte du Service Régional de la Circulation et de la Sécurité Routière du Centre (SRCSR/C).

Ladite cérémonie qui a eu lieu le samedi 29 décembre 2018, a connu la présence du Directeur Régional de la Police Nationale du Centre, représentant le Directeur Général de la Police Nationale; du Président du Conseil d’Administration du CGA; du Directeur du Centre de Gestion Agrée de Ouagadougou et du Chef du SRCSRC.

Ce don est composé de deux cent cinquante (250) sifflets, cent (100) bâtons lumineux et cinq cent (500) gilets.

Il permettra sans doute aux agents de la circulation et de la sécurité routière d’être mieux outillés dans l’accomplissement de leurs missions.

DSAC

Le mercredi 26 décembre 2018, a eu lieu à la Direction des Sports, des Arts et de la Culture (DSAC) de la Police Nationale, une cérémonie de remise d’un important lot de matériels à l’Association Sportive de la Police Nationale (AS Police).

Destiné à toutes les sections sportives de l’AS Police, notamment le football, le handball, le volleyball, la lutte, le judo, le taekwondo et l’athlétisme, le matériel se compose, entre autres, de ballons, de jeux de maillots, de culottes traditionnelles, de kimono et de sacs.

Tout en remerciant la hiérarchie policière et en particulier le Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général de Police Jean Bosco KIENOU, représenté par le DSAC, le Secrétaire Général du Bureau Exécutif de l’AS Police, le Commissaire Principal de Police, Lambert BONZI, a indiqué que ce matériel est le bienvenu pour son association qui est omnisportive et a assuré qu’il sera utilisé à bon escient.

Numéros utiles

17     Police Nationale 
18    Sapeur Pompier
16    Gendarmerie
1010    CNVA
25 33 12 83    Standard Police
 
 
 
 

Statistiques des visites

Aujourd'hui145
Hier983
Cette semaine2073
Ce mois22250
Total272707