wrapper

Infos flash

En cette matinée du 24 avril 2018, le Commissariat Central de Police de la ville de Ouagadougou (CCPO) conduira devant le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou quatre (04) individus pour des faits de présomption de faux monnayage et d’escroquerie.

 IMG 20180424 070248IMG 20180424 070216IMG 20180424 070232

Les mis en cause dans cette affaire ont été interpellés en possession de deux (02) cantines de coupures de papier en forme de billets de banque noircis et en pleine exécution de leur plan d’arnaque de 12 millions de franc CFA au préjudice de plusieurs personnes.

 IMG 20180423 172205IMG 20180423 172239

Ce énième coup de filet du CCPO vient s’ajouter à une moisson déjà consistante des services de Police dans la lutte contre le faux monnayage et l’escroquerie.

En effet, au cours de l’année 2017, nos services ont mis un terme au parcours de 27 présumés faux monnayeurs et de 1.431 présumés escrocs à travers le territoire national. Pour le premier trimestre de l’année 2018, ce sont 08 présumés faux monnayeurs et 460 présumés escrocs qui ont été interpellés et déférés devant la Justice burkinabè.

Amis internautes de la Police Nationale, si des individus vous contactent avec un scénario semblable au suivant, MEFIEZ-VOUS :

-ils vous soufflent qu’ils ont en leur possession un important stock de billets de banque (dollars, euro, CFA, etc.) subtilisés dans un pays étranger (Libye, Syrie, Côte-d’Ivoire, etc.) ;

-ils vous affirment que les billets en question ont été plongés dans un liquide noir pour les dissimuler au moment du franchissement des frontières et qu’ils ont besoin d’un produit chimique pouvant les laver pour leur redonner leur aspect normal afin de les injecter dans le circuit;

-ils procèdent à un test de lavage en votre présence, à l’issue duquel ils vous remettent quelques billets authentiques de banque préalablement dissimulés dans le lot de fausses coupures afin de vous convaincre de ‘’financer’’ l’achat en grande quantité du prétendu produit devant servir au lavage du stock de billets;

- tout en vous appâtant avec la promesse d’une part importante du pactole après le lavage, ils vous mettent la pression pour que vous leur remettiez la forte somme devant servir à l’achat du produit ‘’magique'’.

 IMG 20180424 065641IMG 20180424 WA0029IMG 20180424 070106IMG 20180424 070017

Soyez sûrs d’un fait : une fois l’argent récupéré, la bande disparaît. Prudence, prudence et prudence donc.

Si vous êtes en face d’une proposition d’affaire similaire au scénario détaillé plus haut, ou quelqu’un de votre entourage, alertez rapidement les services de sécurité aux numéros verts suivants : le 17 pour la Police Nationale, le 10.10 pour le Centre National de Veille et d’Alerte et le 16 pour la Gendarmerie Nationale.

De même, nos Commissariats de Police et les messageries internes de notre page Facebook, notre compte Twitter et notre site web sont à votre disposition.

Aussi, de notre longue expérience dans la lutte contre la délinquance organisée, nous pouvons vous rassurer d’une chose : l’appât du gain facile mène inéluctablement au-devant de sérieux problèmes.

  • A bon entendeur, …….

Numéros utiles

17     Police Nationale 
18    Sapeur Pompier
16    Gendarmerie
1010    CNVA
25 33 12 83    Standard Police
 
 
 
 

Statistiques des visites

Aujourd'hui864
Hier1004
Cette semaine3733
Ce mois4574
Total287019