wrapper

Infos flash

Police Nationale du Burkina Faso - Items filtered by date: janvier 2020

SRP

Rentrant chez elle au soir du 17 décembre 2019, dame Bambara Charlotte était loin d’imaginer qu’elle était suivie par des individus aux sombres desseins. Après avoir tournée dans une ruelle insuffisamment éclairée, elle sera violemment accostée par des individus qui n’hésiteront pas à la poignarder avant d’emporter sa moto de marque Sirus.

Intervenu au moment où les services de Police de la région du Centre (SRPJ) étaient engagés dans des opérations spéciales de sécurisation des populations à l’occasion des fêtes de fin d’année 2019, cet incident a été immédiatement pris en charge par les fins limiers du service régional de la police judiciaire du Centre (SRPJ-Ouaga). Leurs investigations appuyées par la collaboration citoyenne de personnes de bonne foi, ont permis l’interpellation des agresseurs de dame Bambara et la récupération de sa moto entre leurs mains.

Dans la même nasse du SRPJ, sont tombés deux autres réseaux de malfaiteurs. Opérant à l’aide d’armes blanches et d’armes à feu, ces derniers avaient choisi le vol comme leur sport favori. Ces ambitions ont tourné court à la suite de leur interpellation et de la saisie de leurs butins composés en majorité d’ordinateurs portables, de motos et de stupéfiants.

Les éléments précurseurs, les binômes opérationnels, de même que les receleurs de ces trois réseaux méditent sur leur sort entre les mains de la justice depuis la matinée du 17 janvier 2020.

-Effectuer toujours les déclarations de vol pour les biens volés,
-Signaler les lieux de vente d’objets d’origine douteuse aux services de sécurité,
-Alerter les services de sécurité et le voisinage si vous remarquez une présence suspecte aux alentours de vos domiciles, commerces et lieux de travail,
Tels sont les conseils pratiques donnés par le Commissaire de Police Galbané Sayibou, Chef SRPJ-Ouaga, à l’occasion d’un point de presse tenu le 17 janvier 2020 relativement à la mise aux arrêts de ces trois groupes de malfaiteurs.
En rappel, le 1010, le 16 et le 17 sont les numéros verts mis à la disposition des populations pour signaler toute situation suspecte aux services de sécurité.

Lutte contre le terrorisme: la Police Nationale met un terme au parcours d’un combattant terroriste.
 IMG 20200113 151646
Le 22 novembre 2019, une équipe technique de la société Huawei faisait l'objet d'un enlèvement par des individus armés à Sidéradougou, dans la région des Cascades. 
 
Quarante-huit (48) heures après cet enlèvement, l'action conjuguée des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), combinée à la collaboration citoyenne des populations, avait permis à la Police Nationale de retrouver les otages et de les exfiltrer sur Ouagadougou par voie aérienne.
 
Deux (02) mois après les faits, l'un des terroristes, ayant pris part à l'enlèvement des membres de ladite équipe, vient d'être mis aux arrêts par les services de la Police Nationale.
 
Membre d'une cellule du Front de Libération du Macina (FLM) et de nationalité burkinabè, le mis en cause a été intercepté à Galgouli, dans la province du Poni, avec trois (03) autres combattants terroristes. 

Huawei

Le 22 novembre 2019, une équipe technique de la société Huawei faisait l'objet d'un enlèvement par des individus armés à Sidéradougou, dans la région des Cascades.

Quarante-huit (48) heures après cet enlèvement, l'action conjuguée des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), combinée à la collaboration citoyenne des populations, avait permis à la Police Nationale de retrouver les otages et de les exfiltrer sur Ouagadougou par voie aérienne.

Deux (02) mois après les faits, l'un des terroristes, ayant pris part à l'enlèvement des membres de ladite équipe, vient d'être mis aux arrêts par les services de la Police Nationale.

Membre d'une cellule du Front de Libération du Macina (FLM) et de nationalité burkinabè, le mis en cause a été intercepté à Galgouli, dans la province du Poni, avec trois (03) autres combattants terroristes.

Message du nouvel an du Directeur Général de la Police Nationale. 
 IMG 20200102 133328
En ce début d'année 2020, je voudrais, d'emblée, avoir une pensée pieuse à l'endroit des policiers, de tous les frères d’armes et des populations civiles qui ont perdu la vie au cours de l'année 2019. 
Puissent leurs âmes reposer en paix et le Seigneur réconforter leurs familles.
 
Aussi, je voudrais adresser mes félicitations à l'ensemble des policiers engagés sur le vaste chantier de la sécurisation des populations. 
Beaucoup de résultats ont été déjà engrangés. Je leur réitère mes encouragements et je les invite à redoubler d'ardeur et de détermination tout au long de cette année.
 
Je ne saurais terminer sans formuler à l'endroit des policiers, de leurs familles et de la population toute entière mes vœux de santé, de bonheur, de prospérité et surtout de paix et de sécurité pour cette nouvelle année. 
 
A toutes et à tous, je souhaite une bonne et heureuse année 2020.
 
Vive la cohésion entre fils et filles du Burkina Faso !
Vive la Police Nationale !
Dieu bénisse le Burkina Faso !
Page 1 sur 2

Numéros utiles

17     Police Nationale 
18    Sapeur Pompier
16    Gendarmerie
1010    CNVA
25 33 12 83    Standard Police
 
 
 
 

Statistiques des visites

Aujourd'hui38
Hier421
Cette semaine38
Ce mois1922
Total356621